Si en général le triathlon se perd en natation et se gagne en course à pied, souvent le trail se perd en montée et se gagne en descente !

En effet, courir dans une pente négative se révèle être parfois la phase la plus compliquée à gérer dans une course en sentier.

Si vous pratiquez régulièrement, vous avez déjà dû vous retrouver « sans jambes » dans une montée suivant une longue descente engagée, ou bien avez déjà subi de grosses courbatures les jours suivant une sortie en montagne où vous vous êtes fait plaisir dans les descentes ! 

C’est pourquoi il s’agit donc d’un élément à ne pas négliger dans votre entraînement de trail-running, d’autant plus qu’il revêt plusieurs dimensions qui en font toute sa complexité : technique, physique, mais aussi psychologique.

Comme toute chose, c’est une pratique régulière et progressive qui vous permettra de développer cette qualité :

Cela pourra passer, comme pour la montée, par des séances spécifiques lui étant consacrées sous forme de fractionné court, de seuil…

Celles-ci nécessiteront plus que jamais un échauffement complet et devront être espacées d’au moins deux semaines en raison de la sollicitation importante qu’elles impliquent (effort de type excentrique où le muscle se contracte tout en s’allongeant, lui causant temporairement des dommages).

En pratique :

  • Notre premier conseil serait de commencer sur des descentes peu pentues et peu techniques, puis d’augmenter la déclivité et la technicité du terrain au fur et à mesure que vous gagnez en aisance.
  • Privilégiez des petits pas fréquents pour limiter les impacts et être plus efficient et réactif.
  • Soyez attentif à votre posture : ne soyez pas sur la retenue mais acceptez la pente et projetez votre corps vers l’avant. Relâchez les épaules et laissez vos bras participer naturellement au maintien de l’équilibre du corps.
  • Essayez dans la mesure du possible de porter le regard loin pour anticiper les éléments de terrain.
  • Inspirez-vous de l’aisance gestuelle impressionnante de certains des meilleurs traileurs dans cet exercice en visionnant des vidéos, en particulier celles d’un certain Kilian Jornet…
  • Et surtout, n’oubliez pas de vous amuser en jouant avec les éléments afin de gagner en confiance et prendre du plaisir à dévaler les pentes !

Si vous voulez en savoir plus et bénéficier des conseils sur le terrain pour améliorer votre technique et vous aider à passer un cap en descente, cela fait partie des séances pratiques que nous proposons dans les formations Ecole de Trail !

Author: ecoledetrail

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire